HUIT WAGONS DE MAZOUT FLAMBENT A FONTCOUVERTE

55

La gare de Fontcouverte prés d'Avignon connait un gros trafic. Placée sur la voie Marseille, Port de Bouc, Salon, Avignon, elle voit passer bon nombre de convois de trains de marchandises. Hier vers 15 H 30, un convoi de mazout et d'essence, en provenance de Berre et à destination de la gare d'Avignon, aborda un aiguillage à vitesse assez vive. La locomotive déraillée sous l'effet de cet arrêt brutal, 8 des 19 wagons citernes composant le convoi se couchèrent sur la voie ferrée dans un enchevètrement invraisemblable.

Le mazout répandu par les premiers wagons crevés prit feu. En un instant des flammes gigantesques s'élevèrent dégageant une épaisse fumée noire. Il était 15 H 30, les cheminots témoins de l'accident alertèrent les pompiers d'Avignon qui furent immédaitement sur les lieux du sinistre, sous la conduite du capitaine Martinez.

Entre temps, les cheminots avaient réussi à détacher les wagons restant sur les rails et à les éloigner de l'incendie naissant, ainsi que la locomotive qui était restée debout. Le feu se communicant aux premiers wagons, les pompiers s'employèrent aussitôt à protéger le restant du convoi. Le piquet d'incendie du 7 eme Génie arrivait également et se mettait aussitôt sous le commandement du Capitaine Martinez.

Une foule importante était venue se rendre compte de la violence du sinistre. Les gendarmes de la brigade, dirigés par le Commandant Restellau, écartaient les curieux qui, sans se rendre compte du danger, voulaient voir les citernes en feu de près. La chaleur que dégageaient les flammes ne permettaient pas aux sauveteurs de s'approcher du convoi.

Un fourgon tonne de 3 000 litres, un fourgon d'incendie et la motopompe de la brigade de Montfavet furent mis tout de suite en action. Huit lances d'un débit de 30 m3 à l'heure furent branchées sur le fourgon tonne, le canal de Grillon et le petit lac de St Chamand, situé non loin de là.

Les pompiers arrosèrent les citernes intactes dont les tôles chauffaient rapidement. Il fallait à tout prix garantir les citernes de pétrole et d'essence placées après les wagons de mazout et éviter par là une explosion qui aurait pu avoir des conséquences catastrophiques. La proximité du dépôt d'essence de la SERCO était également dangereuse. par bonheur, le vent était quasi nul et les flammes n'étaient pas poussées en direction du dépôt. Pour la même raison, la ferme Applanat fût épargnée.

Après 2 heures de lutte, les efforts des pompiers furent couronnés de succès. Huit wagons citernes avaient été la proie des flammes, mais le reste du convoi et les alentours avaient été protégés. C'est une belle victoire des Sapeurs Pompiers d'Avignon qui devaient essayer leur matériel dimanche dans la grande manoeuvre annuelle. Les lances modernes qu'ils emploient sont dotées d'un rideau défensif créé par un jet d'eau rotatif autour de l'axe de la lance. Derrière le bouclier d'eau, le pompier peut mieux se rapprocher de l'incendie.

M le Préfet de Vaucluse s'est rendu sur les lieux du sinistre, ainsi que M Duplan, adjoint au maire, le Colonel Bar, commandant d'armes, les commandant Gauthier, directeur du service de sécurité de Vaucluse, le commandant de gendarmerie Restellau.

On ne peut encore évaluer le montant des dégats qui sont importants. Les responsabilités ne sont pas encore établies en ce qui concerne le déraillement. Le chauffeur du convoi aurait déclaré qu'il n'a pas été maître des ses freins. Seul le chef de train M Laurens, du dépôt de Marseille a été légèrement contusionné.

LE PROVENCAL 20 octobre 1951.

Retrouvez tous les liens proposés dans ce blog sur le fichier "liste des liens".

Hé, hé!!! n'oubliez pas de poster votre commentaire !

Les documents et photos illustrant cet article sont issus de la collection des archives départementales de Vaucluse.



08/12/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

www.webprovence.fr EspaceTrain.Com


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion