Reouverture Sorgues - Carpentras - Avril 2015

191

LA REOUVERTURE DE SORGUES A CARPENTRAS...

 

 

Le 22 février 2013, le dernier train de fret quitte la gare de Carpentras. Derrière lui, la voie se ferme pour près de deux années de travaux. Les vieux rails du PLM, les bâtiments anciens et souvent à l’abandon, la signalisation mécanique, la plupart des passages à niveau vont passer à l’histoire et quitter ces lieux qu’ils occupaient depuis plus d’un siècle. Durant les deux ans de travaux, c’est toute la ligne qui est rénovée, les tabliers de ponts remplacés, la Bâtiments Voyageurs rénovés et les locaux anciens démolis et des « pôles d’échange multimodaux qui sont installés.

Les travaux sont menés bon train et nous pouvons assister au remplacement complet de la voie et à la naissance des futures gares. On notera à ce sujet que les anciens bâtiments des voyageurs conservés ne seront plus utilisés pour le service ferroviaire et que la gare de Carpentras sera pourvue d’un bâtiment entièrement neuf et reporté près de l’emplacement de l’ancienne halle des marchandises.

Ultimes travaux de finition en gare de Sorgues. La nouvelle passerelle est en place mais elle n’est pas encore totalement opérationnelle. L’ancienne est encore en place.

En octobre 2014 la nouvelle tombe. Initialement prévue pour le mois de décembre la réouverture de la ligne est finalement repoussée de quelques mois. La SNCF justifie ce report par la nécessité de parfaire certains aménagements. De fait, effectivement, il est possible de constater que certains coupons de rails sont remplacés... On ne badine pas avec la sécurité et c’est tant mieux !

 

Les ultimes finitions…

 

Début 2015 les choses se précisent. Les travaux d’aménagement se terminent dans les divers établissements de la ligne.

La gare de Sorgues, dont l’espace de vente/salle d’attente ont été remis en service voit la construction d’une nouvelle passerelle accessible aux personnes à mobilité réduite se terminer. Pendant un certain temps les 2 passerelles vont ainsi cohabiter. Puis un beau matin l’ancien ouvrage est déposé.

Quelques jours plus tard, le quai est complétement aménagé et les voyageurs peuvent accéder aux ascenseurs.

 

Du côté d’Entraigues, les parkings pour les bus et les automobiles se terminent. Un garage à vélos est installé. L’essentiel du mobilier urbain, éclairage et signalétique sont en place.

A Entraigues tout est prêt. Il ne manque plus que l’automate de vente. Le garage à vélo n’attend plus que les premiers voyageurs…

 

Althen la Paluds n’a pas retrouvé de gare ni de point d’arrêt et le passage à niveau a disparu. Un ouvrage de franchissement pourrait être installé dans le futur à Althen, mais pour l’instant la route y est coupée

Sur la ligne rénovée neuf passages à niveau ont été fermés, certains remplacés par des ouvrages d’art… Ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes aux riverains et anecdotiquement à la procession du pèlerinage annuel de Saint-Gens qui doit désormais modifier son parcours inchangé depuis plusieurs siècles !

Désormais, pour des raisons de sécurité et pour éviter les divagations d’animaux, la ligne est entourée de hautes clôtures sur la quasi-totalité du parcours.

L’ancien passage à niveau est désormais condamné… En attendant, peut-être plus tard (?), l’installation d’un ouvrage de franchissement.

 

A Monteux le quai couvert, dernier vestige des anciens bâtiments, est mis à terre. Les aménagements du parvis et des quais se terminent. Le parking pour les automobiles est, dans cette gare, assez éloigné de l’entrée/sortie des voyageurs. Comme dans chacune des gares, les voyageurs seront invités à acheter leurs titres de transport à des automates. Pour le moment et afin d’éviter vandalisme, dégradations ou graffitis, ces appareils ne sont pas installés, de même que certains mobiliers et la signalétique qui seront mis en place au dernier moment.

La « grande » gare de croisement de Monteux. Il ne manque plus que le mobilier et la signalétique. Les quais sont longs et le seul inconvénient pourrait être lié au fait du parking des automobiles très éloigné de l’entrée sur le quai obligeant les voyageurs à un grand détour… Les risques de dégradations des clôtures, pour ouvrir un « passage» près du bout du quai, sont assez importants. L’avenir en exploitation nous permettra d’en juger.

 

La gare terminus de Carpentras demande, elle, des travaux assez considérables, car elle est entièrement nouvelle. Un bâtiment neuf est sorti de terre, il abritera à la fois la gare routière et les services ferroviaires. C’est une construction moderne, fonctionnelle et écologique, spécialement conçue dans l’optique de la réduction des dépenses énergétiques. Son architecture est spécifiquement étudiée, les toitures sont végétalisées et des panneaux solaires permettent la production d’électricité nécessaire.
De très grands parkings ont pris la place d’une partie de l’ancienne plateforme de la gare des marchandises. Mais il subsiste à Carpentras une grande partie des anciennes installations devenues pour l’instant friches industrielles et dont l’avenir n’est pas totalement tranché. La municipalité souhaiterai y créer un parc et destiner l’ancien BV à des activités encore non définies, d’autres souhaiteraient qu’une activité fret puisse y être reprise par la SNCF et que pour le moins un corridor soit conservé en vue d’un hypothétique prolongement de la ligne vers Orange. A Carpentras enfin, plus encore qu’à Entraigues ou Monteux, des réaménagements ou des rénovations de voiries sont réalisées.
Les derniers mois de chantier passent rapidement mais tout est livré dans les nouveaux délais…

 

La nouvelle gare de Carpentras avec son parvis, sa gare routière et… Quelques anciens bâtiments encore en place dont l’avenir reste à inventer…

 

 

Les premières circulations…

 

Les nouvelles rames régionales « Régiolis » PACA sont présentées à la presse et aux élus fin février et la date de première circulation sur la ligne de Carpentras est prévue pour fin avril. Ce ne seront pas encore les nouvelles rames qui circuleront mais des Automoteurs AGC bimodes (traction électrique entre Avignon et Sorgues puis passage en mode traction autonome diesel pour la poursuite jusqu’à Carpentras.

L'inauguration officielle est, elle, programmée pour le 30 mai.

En attendant cette date, le syndicat CGT cheminot propose de son côté une "pré-inauguration" officieuse, le 14 mars. La cérémonie se déroule en gare de Carpentras. Près de 250 personnes s’y réunissent pour fêter un événement assez rare il faut bien le dire, souhaitant à cette occasion rappeler que cette réouverture, attendue depuis près de 40 années, ne doit être qu’une première étape et que la « lutte » pour le re-développement des chemins de fer dans la région ne doit pas faiblir, mais au contraire s’intensifier. De nombreux « chantiers » sont encore à venir… Tout près de nous, la réouverture aux voyageurs de la ligne Cavaillon – Pertuis, de la rive droite du Rhône et bien d’autres encore.

Le 7 avril, le côté routier de la gare de Carpentras entre en exploitation, en attendant l'arrivée des trains prévue pour le 23.

Sur l’aspect ferroviaire, les dernières semaines avant le coup d’envoi official sont l’occasion de nombreuses « communications ». Une souscription est lancée pour financer l'édition d'un livre/CD sur l'histoire de la ligne, tandis qu'une exposition rétrospective sur l’histoire de la ligne, ses enjeux économiques et son avenir, intitulée, comme l’ouvrage éponyme, « il était une voie » est proposée à Carpentras. Elle sera accessible au public jusqu’au 30 mai, jour de l’inauguration officielle, puis proposée ensuite à Sorgues.

Sur le terrain, il faut également « préparer » les esprits, car depuis de longs mois les « mauvaises » habitudes se sont installées. Les promeneurs ont pris l’habitude de déambuler le long (voire carrément sur) des voies, les automobilistes de franchir les passages à niveau sans prendre garde aux circulations ferroviaires…

La SNCF et les collectivités locales installent donc des panneaux informatifs et diffusent dans la presse et sur internet des messages de prudence… Des séances d’informations sont également proposées dans les écoles. En effet, les premiers trains commencent à parcourir la ligne pour la formation des futurs conducteurs et le « rodage » et la vérification des installations.

 

“Dans la perspective de la réouverture de la ligne ferroviaire Avignon - Sorgues - Carpentras aux voyageurs, des trains sans voyageurs circuleront du samedi 18 au vendredi 24 avril. Nous invitons riverains et conducteurs à la plus grande prudence aux abords de la voie ferrée et des passages à niveau spécifiquement cette semaine-là, ces circulations sont aléatoires, la ligne n'étant pas encore en service commercial.
Nous rappelons qu'il est interdit de pénétrer et de circuler sur la voie ferrée. A l'approche d'un passage à niveau, quand le feu rouge clignote, même si les barrières ne sont pas encore baissées, il faut impérativement s’arrêter.
La réouverture de la ligne aux circulations voyageurs est prévue samedi 25 avril prochain »

 

 

Les premiers trains…

 

C’est enfin le samedi 25 avril, à la date prévue, que circule le premier vrai train en service commercial. Après soixante-dix-sept ans d’attente, deux années de travaux pour sa remise en état, la ligne reprend du service... Voyageurs. Mais il n’y a plus de trafic fret…

 

 

Il est 6H54, ce samedi matin en gare de Carpentras. Il ne fait pas un très beau temps et il est tôt, mais quelques passionnés, des curieux, quelques voyageurs, le personnel SNCF et la presse sont sur place pour immortaliser l’évènement. Ce n’est toutefois pas une rame Régiolis qui est engagée, mais un AGC. Il y aura désormais treize aller-retour quotidiens entre Carpentras et Avignon. Avec des arrêts dans les gares, pardon PEM puisqu’il faut le dire ainsi maintenant (pôles d’échange multimodal), de Monteux, Entraigues-sur-la-Sorgue, Sorgues-Châteauneuf-du-Pape, Avignon centre et Avignon TGV. A l’heure dite, le premier train quitte la gare. Une nouvelle page de l’histoire ferroviaire vauclusienne est en train de s’écrire…

Tout au long de la journée les curieux viendront le long de la ligne et dans les gares pour voir passer les trains, notamment à Sorgues où il est possible d’assister au croisement des trains et au changement de mode de traction (une opération très rapide…).

Les deux premières semaines d'exploitation 7 600 voyageurs (hors abonnés) empruntent la ligne et 85 souscrivent un abonnement. Ces débuts timides n'inquiètent pas la SNCF. C’est certain que, malgré l’attente du retour du train, les automobilistes ne vont pas tous se précipiter et changer leurs habitudes en quelques jours. Cela se fera au fil du temps, que ce soit pour les étudiants, les déplacements domicile/travail ou les voyages au long cours, puisque la capitale du Comtat est désormais reliée au réseau T.G.V. !

Quelques jours à peine après la mise en service, la ligne est victime d’une avarie technique. Des travaux de génie civil effectués du côté… d’Avignon(!) provoquent le sectionnement de câbles de fibres optiques qui assurent la commande de la signalisation de la ligne! Hormis cet incident, force est de constater que cette ligne entièrement reconstruite, y compris au niveau de sa signalisation et de sa télécommande, fonctionne parfaitement bien.

 

L’inauguration officielle…

 

Alors que le service commercial se développe progressivement, il faut préparer la phase ultime du projet, l’inauguration officielle. Les quelques semaines qui séparent la première circulation de la cérémonie, programmée donc comme prévu pour le samedi 30 mai, sont utilisées pour faire « monter » la pression médiatique. De nombreux quotidiens locaux ou régionaux, les sites internet des villes concernées, de la région, de la SNCF et des passionnés vont être mis à contribution. Le, ou plutôt les, programmes des festivités sont dévoilés. Chaque commune de la ligne (sauf Avignon) de proposer animations de rues, visites, jeux pour enfants et autre exposition de modélisme ou de photographies…

Pendant ce temps, l’exposition à l’office du tourisme de Carpentras ainsi que l’ouvrage «Il était une voie », reçoivent un franc succès. Une conférence sur le marquis de Jocas, maire de Carpentras et fervent promoteur/défenseur et à l’origine du projet de chemin de fer, est également proposée au public.

Le samedi 30 mai c’est enfin le grand jour. Les invités et personnalités sont attendus à 10 heures en gare d’Avignon TGV. Ce sont les élus locaux et régionaux, MM Pepy et Rapoport Présidents de SNCF réseau et SNCF mobilité, la presse et de nombreux invités qui se pressent sur le quai puis prennent place dans une rame « Régiolis » flambant neuve.

La rame double « Régiolis » est à quai…

A 11 heure précise, le départ est donné, direction Carpentras. Après un rapide et confortable voyage, ponctué de courts arrêts à Sorgues et Monteux, et durant lequel les élus commentent les travaux au fur et à mesure du passage sur leur commune, le train arrive à son terminus. A l’arrivée les voyageurs se voient offrir un couvre-chef (le soleil est ardant!). Le ruban est promptement coupé et c’est un groupe musical et une chorale enfantine qui accueillent les personnalités.

Un panama à l’arrivée pour les voyageurs du train inaugural…

La cérémonie se poursuit par les diverses allocutions, avant qu’un buffet ne soit offert au public… Les festivités se poursuivent ensuite tout au long de l’après-midi avec des stands du département et de la région, un orchestre, des animations diverses, des jeux pour enfants et une séance de dédicace pour le livre « Il était une voie »… D’autres festivités sont organisées à Sorgues (petit train à vapeur, manège, exposition visites, etc…), Entraigues et Monteux, dont une inauguration connexe… Celle de l’office du tourisme de Monteux qui viendra prendre place dans l’ancien bâtiment des voyageurs.

Les allocutions officielles suivies d’un buffet…

 

Inauguration à Entraigues et…

 

 

Animations familiales sur le parvis de la place de la gare à Sorgues.

 

Et seulement une affiche en gare d’Avignon.

 

 

Uu seul petit regret à titre tout à fait personnel… Si cette journée inaugurale a été somme toute sympathique et festive, on peut à mon sens regretter que les gares et la rame inaugurale n’aient été « pavoisées »… Aucun drapeau tricolore tout a long de la ligne, juste quelques rubans colorés comme décoration… Nous sommes loin des fastes d’antan pour de semblables cérémonies…

Une décoration un peu spartiate… Quelques rubans multicolores…

Ainsi donc prend fin le long processus de rénovation et de réouverture au service des voyageurs de ligne de Sorgues à Carpentras, désormais rallongée jusqu’en gare d’Avignon TGV. Il ne reste plus qu’à lui souhaiter un franc succès et que les 4 000 voyageurs quotidiens espérés seront rapidement atteints. On peut espérer également revoir un jour, pourquoi pas, des trains de fret en gare de Carpentras!

Rappelons que ce projet, d’un coût de 143 millions d’Euros, défendu depuis près de 40 ans par une poignée de passionnés et par l’association CERLF (créée en 1978) puis Rail84 (dont on peut regretter qu’ils n’aient pas été cités lors des allocutions) est le fuit, dans sa phase de réalisation d’une étroite collaboration (et financement) entre de nombreux intervenants dont SNCF réseau, SNCF gare et connections, l’Etat, la Région Provence Alpes Côte d’Azur, le Département de Vaucluse, la COVE, la CCPRO et les communes…

 

Croisement des trains de la ligne de Carpentras en gare de Sorgues. La rame provenant d’Avignon cisaille les voies principales. Puis les deux trains se croisent.

 

 

Vous voulez aller + loin? En voir et en savoir plus ? 1 clic !...

VOYEZ AUSSI....

Autres pages :

 

Autres sites et documents :

 

 

 

votre avis... Votre témoignage... vos remarques?
Ne quittez pas cette page sans laisser un commentaire... merci.

Les documents illustrant cet article sont issus de la collection de l'auteur (photos JL Bézet, JP Imbs, G Soulet, X)...

Retrouvez tous les liens proposés dans ce blog sur le fichier "liste des liens"

 

 

 

 



14/06/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

www.webprovence.fr EspaceTrain.Com


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion